UroMems (Grenoble, 38), développeur et fabricant du premier dispositif mécatronique implantable pour le traitement de l’IUE (eAUS), a annoncé avoir levé 7M€ supplémentaires dans le cadre d’une deuxième tranche de son tour de financement de série B, portant le total à 23M€. Cette opération devrait permettre de financer le développement final, la fabrication et les premiers essais cliniques de l’eAUS d’UroMems. « Ce capital supplémentaire nous permet de continuer à progresser vers notre objectif qui est d’offrir notre technologie novatrice à une très large population de patients, qui ne peuvent bénéficier actuellement d’une solution acceptable », indique Hamid Lamraoui, le PDG co-fondateur.